Le futur de l’astronomie grand champ en France dans le contexte de l’arrêt du service TERAPIX

Contexte 

 Le Service National d’Observation TERAPIX annonce qu'il cessera ses activités le 31 août 2017 au plus tard. TERAPIX a été créé en 1997 pour traiter les données Megacam du CFHT Legacy Survey, et a par la suite évolué vers le traitement des données de diverses cameras grand champ et des programmes PI. Dès janvier 2017, aucun programme PI ne sera plus accepté pour être traité à TERAPIX.

L'Atelier

Suivant les recommandations du comité d’évaluation de TERAPIX, un atelier de prospective sera organisé à l’IAP les 4 et 5 janvier 2017, “Le futur de l’astronomie grand champ en France dans le contexte de l’arrêt du service TERAPIX".

Cet atelier donnera la possibilité aux membres de la communauté d'échanger sur les besoins futurs en réduction et analyse d'imagerie astronomique grand champ en France. Il permettra de discuter de la pertinence ou non d'un Service National spécifique aujourd'hui et d'en préciser, le cas échéant, le périmètre, compte-tenu de l'expertise accumulée et des nouveaux enjeux scientifiques.
Parmi les questions qui seront abordées: est-il nécessaire de conserver en France un centre de traitement dédié ? Si oui, pour quelles données ? Quels sont les logiciels et pipelines à maintenir en état de production pour les utilisateurs ? Quels sont les savoir-faire à documenter en priorité? Quels sont les défis algorithmiques à relever ? Quelles ressources leur associer ? Enfin, pour élargir la discussion, quel doit etre le caractère de notre implication dans les futurs grands relevés au-delà de 2020 ?

Le site web de la conférence attend dès à présent vos contributions. Les organisateurs sont disponible pour tout renseignement ou discussion à wfastroiap2017@sciencesconf.org .

Personnes connectées : 1